L'histoire de la Palestine en quelques dates...

Repères chronologiques



De 1517 à 1916 : La Palestine est intégrée à l’Empire ottoman.



1916 : Accords Sykes-Picot prévoyant le partage de l’empire ottoman entre la France

et le Royaume-Uni.



2 novembre 1917 : Déclaration Balfour. L'occupation de la Palestine par l’armée

britannique se poursuit.



1922 : La SDN confie au Royaume-Uni le mandat sur la Palestine.



1936 : Révolte et grève générale palestiniennes.



1939-1945 : Seconde guerre mondiale et génocide de millions de Juifs par les nazis.



29 novembre 1947 : Plan de partage de la Palestine adopté par l’AG des Nations-

Unies (résolution 181).



14 mai 1948 : Proclamation de l’Etat d’Israël et début de la première guerre israélo-

arabe.



11 décembre 1948 : Résolution 194 sur le droit au retour des réfugiés palestiniens.



8 décembre 1949 : Création de l’UNRWA (résolution 302).



Octobre-novembre 1956 : Israël, France et GB attaquent l’Egypte qui vient de

nationaliser le canal de Suez.



Octobre 1959 : Premier congrès du Fatah, créé par Y. Arafat.



29 mai 1964 : Création de l’OLP.



5 juin 1967 : Début de la guerre des « Six jours » qui se termine par l’occupation du

Sinaï, du Golan, de la Cisjordanie, de Gaza et de Jérusalem-Est par Israël. Le 11 et 14

juin, résolution 236 et 237 du conseil de sécurité.

Février 1969 : Y. Arafat devient Président du comité Exécutif de l’OLP.



Septembre 1970 : (« Septembre noir ») : l’armée jordanienne écrase les feddayins.



6 octobre 1973 : « Guerre du kippour », les troupes égyptiennes et syriennes attaquent

Israël, victoire israélienne.



13 novembre 1974 : Discours de Y. Arafat devant l’assemblée générale de l’ONU.



Mai 1977 : Victoire de la droite de M. Begin aux élections législatives israéliennes.



17 septembre 1979 : Signature des accords de Camp David entre l’Egypte, Israël et

les Etats-Unis, débouchant sur un traité de paix entre Egypte et Israël et la restitution

du Sinaï en 1982.



6 juin 1982 : Début de la guerre du Liban. En août, l’OLP évacue Beyrouth et en

septembre massacre de Sabra et Chatilla par des milices libanaises sans que l’armée

israélienne n’intervienne.



9 décembre 1987 : Début de la première Intifada à Gaza qui gagne rapidement la

Cisjordanie.



15 novembre 1988 : Proclamation par l’OLP de l’Etat de Palestine tout en acceptant le

partage de la Palestine.



30 octobre 1990 : Ouverture de la conférence de Madrid, puis le 3 novembre les

premières discussions bilatérales entres Israël et ses voisins arabes, y compris

Palestiniens.



9-10 septembre 1993 : Israël et l’OLP se reconnaissent mutuellement et le 13

septembre signature de la déclaration de principes sur les arrangements intérimaires

d’autonomie (Oslo I).



4 mai 1994 : Signature au Caire des modalités d’application de la déclaration de

septembre 1993.



1erjuillet 1994 : Y. Arafat arrive à Gaza.



1995 : Année de tensions entre Palestiniens et force israélienne (attentats, répression,

bouclage).



28 septembre 1995 : Signature à Washington des accords sur l’extension de

l’autonomie de la Cisjordanie (Oslo II).



4 novembre 1995 : Assassinat d’I. Rabin par un étudiant israélien d’extrême-droite. S.

Péres lui succédera au poste de Premier ministre.



Novembre-décembre 1995 : Achèvement du retrait des troupes israéliennes des villes

palestiniennes sauf à Hébron.



20 janvier 1996 : Y. Arafat est élu Président de l’Autorité palestinienne.



Février-mars 1996 : Vague d’attentats en Israël commis par le Hamas en réponse à

l’assassinat par Israël d’un de ses dirigeants.



5 mai 1996 : Ouverture formelle des négociations sur le statut final des territoires

occupés mais immédiatement reportées.



29 mai 1996 : La coalition droite-extrême droite emmenée par B. Netanyahou

remporte les élections législatives israéliennes.



4 mai 1999 : Fin de la période d’autonomie transitoire prévue en septembre 1993. Sur

demande de B. Clinton, Y. Arafat accepte de reporter d’une année la proclamation

d’indépendance de l’Etat palestinien.



17 mai 1999 : Victoire des travaillistes en Israël. E. Barak devient Premier ministre.



11-25 juillet 2000 : Sommet de Camp David qui s’achève sur un échec.



28 septembre 2000 : Visite d’A. Sharon sur l’Esplanade des Mosquées à Jérusalem,

déclenchant le début de la 2éme Intifada.



21-27 janvier 2001 : Lors des négociations de Taba en Egypte alors qu’un accord set

possible, M. Barak décide de les interrompre.



Février-mars 2001 : Attentats kamikazes palestiniens et riposte militaire israélienne.



17 octobre 2001 : Le FPLP assassine le ministre du tourisme israélien et le nouveau

Premier Ministre, A. Sharon, décide de rompre toute discussion et d’assiéger Y.

Arafat à Ramallah.



27 mars 2002 : Après la résolution 1397 de l’ONU prônant deux Etats du 13 mars, le

sommet arabe de Beyrouth propos à Israël une normalisation des ses relations

en échange du retrait de ses troupes d’occupation.



Avril 2002 : A la suite d’un nouvel attentat, Israël décide de reconquérir toute la

Cisjordanie.



16 juin 2002 : Début de la construction de la « barrière de sécurité » pour Israël, du

« Mur de l’apartheid » pour les Palestiniens.



23 Janvier 2003 : A. Sharon est reconduit au poste de Premier ministre.



30 avril 2003 : Publication de la feuille de route du Quartet (Etats-Unis, Russie, ONU

et Union Européenne) prévoyant un Etat palestinien en 2005.



1erdécembre 2003 : Pacte de Genève signé par des intellectuels israéliens et

palestiniens.



Mars-avril 2004 : Assassinat des deux dirigeants du Hamas par Israël.



9 juillet 2004 : La CIJ de la Haye déclare illégale la construction du Mur et en exige la

destruction.

11 novembre 2004 : Après plusieurs années de réclusion forcée à Ramallah, Y. Arafat décède à Paris

9 janvier 2005 : M. Abbas devient Président de l’Autorité palestinienne.



14 août-12 septembre 2004 : Décidée en février, Israël évacue ses colons de Gaza.



5 janvier 2006 : A. Sharon, qui a créé enfin novembre 2005, un nouveau parti

-Kadima- est victime d’une attaque cérébrale, il est remplacé par E. Olmert qui

remporte les élections législatives de mars en s’alliant aux travaillistes.



25 janvier 2006 : Elections législatives en Palestine remportées par le Hamas. I.

Haniyeh devient Premier ministre. Israël décide de ne pas négocier avec lui tant

qu’il n’aura pas reconnu Israël, renoncer à la lutte armée et accepter les accords

d’Oslo.



27 juin 2006 : Après plusieurs semaines de tensions, Hamas et Fatah signent un

document d’entente formant un gouvernement d’union nationale et

reconnaissant implicitement Israël dans les frontières de 1967.



12 juillet- 14 août 2006 : « Guerre des 33 jours » au Liban après la capture de deux

soldats israéliens par le Hezbollah.



23 décembre 2006 : Rencontre entre M. Abbas et E. Olmert en vue de relancer le

processus de paix gelé depuis fin 2000.

12-17 juin 2007 : Une série de fortes tensions entre Fatah et Hamas conduit ce dernier

à prendre la contrôle total de la bande de Gaza ; I. Haniyeh est demis de ses

fonctions par M. Abbas qui décrète l’état d’urgence. Gaza, déjà sous embargo,

est déclarée par Israël, entité hostile, suivi par une grande partie de la *

communauté internationale.



26-27 novembre 2007 : Conférence d’Annapolis en vue de relancer les négociations

afin de parvenir un accord fin 2008 mais sans lendemain.



2008 : En dépit de l’élection de B. Obama aux Etats-Unis et de la nomination de T.

Blair envoyé spécial du Quartet, aucune avancée significative.



27 décembre 2008-18 janvier 2009 : Violente attaque militaire d’Israël contre Gaza

(Plomb Durci) en réponse à des roquettes lancées par le Hamas. Nouvelle étape

dans la guerre « sans fin » voulue par le gouvernement israélien au nom de sa

sécurité. Instrumentalisation de la propagande par Israël pour justifier son

action violente et meurtrière dont le rapport Goldstone, publié en septembre

2009, démontrera les réalités.



Novembre 2009 : Le Premier ministre palestinien depuis 2007, S. Fayyad, rend public

son plan « Palestine : fin de l’occupation et création de l’Etat », suivie de

l’initiative suédoise en faveur de la proclamation d’un tel Etat, mais sans réelle

portée



Décembre 2009-janvier 2010 : marche de la paix en Egypte commémorant la

première année de la guerre à Gaza

Mars 2010 : 1ére session du Tribunal Russel à Barcelone sur la guerre à Gaza et les

responsabilités internationales



30 mai 2010 : Arraisonnement par la marine israélienne de la « Flotille de la paix » en

violation des droits de l’Homme et avec utilisation inacceptable de la force



2 septembre 2010 : Reprise des discussions entre Palestiniens et Israéliens sous

l’égide des Etats-Unis mais la non-reconduction du gel des colonies par Israël y met

fin quelques jours plus tard



Décembre 2010 : Le Brésil, la Bolivie, l’Equateur et l’Argentine décident de

reconnaître l’Etat de Palestine rejoignant une centaine d’autres Etats. Ni l’UE ni les

Etats-Unis ne soutiennent l’initiative



Septembre 2011 : Demande officielle d’admission de l’Autorité Palestinienne à l’Onu

de la part M. Abbas, sans suite



Octobre 2011 : L’Unesco accueille la Palestine comme membre à part entière de son

organisation



Septembre 2012 : Demande de M. Abbas pour que l’Autorité Palestinienne obtienne

le statut de non-membre de l’Onu.


Source : Chronologie tiré du livre Quel Etat? Pour quelle Palestine?, Raphaël Porteilla, Jacques Fontaine, Philippe Picard, L'Harmattan, Paris, 2011

 

 

carte-israel-palestine1

 









Repost 0