Venue Mousa

Publié le 21 Septembre 2012

Mercredi 19 septembre nous avons eu l’immense plaisir de recevoir sur Montbrison Mousa Abu Maria. Jeune Palestinien du village de Beit Ommar (entre Bethléem et Hébron) qui effectue une tournée de sensibilisation publique et politique en France du 19 août au 2 octobre. Il est venu présenter les organisations Palestine Solidarity Project (PSP) et le Center for freedom and Justice (CFJ) qui participent à la résistance non-violente contre l'occupation, l'extension des colonies, les incursions militaires isréaliennes.

  DSCF9740

 

Voici un rapide résumé du témoignage de Mousa sur la présentation de ses actions en Palestine.

Mousa Abu Maria a été prisonnier politique dans des prisons militaires israéliennes de 1999 à 2003.Il a été soumis à la torture pendant les 3 premiers mois, amenant, geste inhabituel, les responsables d’une prison israélienne à l’hospitaliser pendant 2 semaines. Dès sa libération, il commence à travailler avec des groupes anti-occupation internationaux et israéliens, apportant appui aux paysans confrontés à la confiscation de leurs terres et à l’évacuation forcée, ceci dans le bourg de Beit Ommar et les zones avoisinantes, jusque dans les communautés bédouines des collines au sud d’Hébron.

 

En 2006il co-fonde le "Palestine Solidarity Project"avec des hommes et femmes de son village et un petit groupe de volontaires internationaux. Le PSPdébute par une campagne visant à empêcher l’expansion d’une colonie voisine, qui projetait de construire une barrière sur des terres agricoles lui appartenant ainsi qu'à d'autres palestiniens. Il est arrêté à plusieurs reprises pendant la défense de ces terres. 

En 2008, Mousa est gravement blessé lors d’une incursion militaire israélienne dans son village, qui laisse un adolescent mort et lui-même touché par une balle dans la tête, dont il garde des éclats dans l’oeil jusqu’à ce jour. Trois mois plus tard, en avril 2008, il est arrêté dans sa maison à 2 heures du matin par des agents de la sécurité et de l’armée israélienne. Il passe les 14 mois suivants en détention administrative, sans aucun procès. Il conteste sa détention jusque devant la Cour suprême israélienne.

DSCF9744

Palestine Solidarity Project est une association palestinienne créée en 2006. A l’origine c’est un mouvement de mobilisation qui vise à soutenir la lutte non-violente et le Comité populaire de Beit Ommar. A l’échelle internationale, il rassemble des milliers de membres internationaux et de militants, et à Beit Ommar, sur le terrain, il y a environ 20 activistes palestiniens. La notion de « droit» est au cœur de cette lutte. Le PSP revendique pour les palestiniens « le droit absolu de contrôler leurs propres vies économiquement, politiquement et socialement ». Il met l’accent sur les enjeux de justice internationale : « toutes les lois internationales, toutes les conventions et les résolutions des Nations Unies concernant la Palestine et tous les peuples sous occupation doivent être respectées. »

Le PSP coordonne des actions directes non-violentes et des actions de résistance dont Moussa nous a donné quelques exemples : les militants organisent des manifestations contre la construction continue du « Mur de l’Apartheid ». Ils enlèvent les barrages illégaux et autres structures destinées à isoler les communautés palestiniennes les unes des autres et à empêcher leur liberté de mouvement. Ils rejoignent les agriculteurs quand ils travaillent leurs terres constamment menacées de confiscation par Israël. Ils aident à replanter les cultures palestiniennes qui ont été détruites par les colons israéliens pour empêcher les communautés palestiniennes directement affectées par la violence des colons de rester sur leurs terres.

PSP propose un programme de voyages de solidarité qui offre aux participants une expérience unique dans les Territoires palestiniens occupés. Ils donnent aux participants la possibilité de contribuer positivement à un monde de paix, de justice et de stabilité, et d’aider à protéger et défendre les droits humains et la dignité grâce à la découverte et à la participation à la lutte non-violente contre l’occupation.

Ce programme propose, à travers un parcours d’une semaine, une introduction aux différentes régions géographiques et culturelles de la Cisjordanie et leurs richesses en amenant les participants à avoir une vision fine de la vie palestinienne. Ces voyages permettent de sensibiliser et de faire prendre conscience de la vie quotidienne et des impacts de la colonisation, principalement dans la zone C.


Foto-IVNYXPZJ

Center for Freedom and Justice a été créé en 2009. Il s’agissait de créer une organisation de coordination émergeant du travail du PSP. Le CFJ oeuvre pour l’instauration des droits humains, de la démocratie, de la sécurité, de la paix et du développement économiques en Palestine à travers le renforcement et le soutien des quatre Comités. Alors que PSP est un mouvement de mobilisation, le CFJ travaille localement pour changer la réalité vécue par les Palestiniens de la région, mais les deux travaillent en partenariat et leurs objectifs sont très fortement liés. Le CFJ propose un modèle de développement durable, dirigé et mis en oeuvre par les Palestiniens ruraux travaillant au sein de leur propre communauté.

Le Centre travaille aussi à la structuration d’un mouvement populaire de résistance active non-violente face à l’occupation israélienne, et au développement de stratégies pour une résolution pacifique et juste au conflit actuel. Grâce à cette diversité de programmes pour le renforcement de la communauté, le Centre a construit des liens étroits de soutien et de solidarité entre les résidents de la Cisjordanie, et a étendu le travail de terrain pour une nouvelle organisation en Palestine : une voie qui transforme la société par le bas.

Le Centre pour la Liberté et la Justice (CFJ) soutient des programmes de construction pour une démocratie locale qui renforcent les capacités des personnes démunies pour qu’elles ne soient pas victimes d’injustices. Cela passe par un processus de conscientisation, d’organisation et la promotion d’une plus grande responsabilisation des gouvernements locaux.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à visiter les sites internet :

http://palestinesolidarityproject.org/

http://www.center4freedom.org/

DSCF9727

http://palestinesolidarityproject.org/www.palestinesolidarityproject.org

www.center4freedom.org

www.palestinesolidarityproject.org

www.center4freedom.org

 

www.palestinesolidarityproject.org

www.center4freedom.org



Rédigé par Association Solidarité Forez Palestine

Publié dans #Articles

Repost 0
Commenter cet article