Pourquoi je soutiens le bateau français pour Gaza...

Publié le 9 Avril 2011

Pourquoi je soutiens le bateau français pour Gaza

Ziad Medoukh

Le contexte actuel, en Palestine en général et dans la bande de Gaza en particulier, est très difficile sur tous les plans, il est surtout marqué par l’absence de perspectives pour la population palestinienne en résistance permanente pour sa liberté et la réalisation de ses revendications.

La bande de Gaza vit actuellement une situation particulière, avec un blocus inhumain imposé par les forces de l’occupation israélienne. Ce blocus entre sa cinquième année .Ses conséquences sont très graves et touchent tous les domaines de la vie d’un million et demi de citoyens. Gaza qui souffre encore et toujours des attaques et agressions militaires israéliennes deux années et demie après la fin de la guerre contre sa population civile en décembre 2008, est toujours sous blocus.

Tandis que Monsieur Goldstone, soumis à des pressions officielles, a manqué de courage et a changé dans son rapport sur les crimes israéliens commis lors de cette guerre, rien n’a changé à Gaza : les frontières sont toujours fermées et les passages qui la relient à l’extérieur s’ouvrent une ou deux fois par semaine pour permettre à quelques camions d’y acheminer une petite quantité  de médicaments et de produits alimentaires bien en deçà des besoins de la population ; par ordre militaire israélien, beaucoup de produits sont interdits d’entrée à Gaza, en particulier les matériaux de construction qui permettraient de rebâtir les maisons détruites fin 2008, début 2009, ce qui laisse les habitants dans une précarité extrême .

Les Gazaouis souffrent encore de la division, et attendent toujours un compromis entre les différents partis politiques afin de gérer dans l’union cette période difficile de leur histoire avec un programme national qui répondent aux aspirations de tous les Palestiniens.

Ceux-ci paient les frais du silence complice de cette communauté internationale officielle qui soutient toujours la politique agressive d’Israël à leur encontre.

Les Palestiniens de Gaza se sentent  de plus en plus enfermés, de plus en plus isolés et de plus en plus abandonnés par les décideurs de cette communauté au service de la dite-politique.

Dans ce contexte particulier, outre la résistance sur leur terre, la volonté de s’adapter à leur contexte et de rester sur les ruines de leurs maisons détruites, il reste aux Gazaouis, un espoir en la solidarité internationale de la société civile qui s’organise partout dans le monde afin d’essayer, par des actions pacifiques, de briser ce blocus, avec, en particulier la campagne "Un bateau français pour Gaza", "Un bateau canadien pour Gaza", "Un bateau international pour Gaza", toute une flottille pour Gaza.

Nous, à Gaza, vu notre situation actuelle, attendons avec impatience l’arrivée de cette flottille internationale de la liberté prévue fin mai. Elle vient avec un message claire et précis : le blocus de Gaza doit être levé, le blocus de Gaza sera levé.

La société civile de la bande de Gaza soutient cette flottille internationale. Et, personnellement, en tant qu’universitaire, professeur de français, en tant que représentant de la société civile , mais surtout, comme simple citoyen palestinien,- j’ai participé par téléphone depuis Gaza, comme témoin, à plusieurs soirées de solidarité dans le cadre de la compagne  "Un bateau français pour Gaza"- je soutiens le bateau français pour Gaza et tous les bateaux .Et cela pour dix raisons :

1-    Dans plusieurs pays, c’est la société civile qui organisent cette flottille de la liberté, ce sont de hommes et de femmes de bonne volonté, des solidaires, des gens qui réclament l’instauration de la justice, ce sont des associations, des syndicats, et des organisations des droits de l’homme, loin du pouvoir officiel.

 

2-    Ces bateaux vont montrer au monde entier que ce blocus est illégal, et que toutes les mesures de cet état colonial d’occupation sont illégales.

3-    Sur ces bateaux, il y aura des gens de toutes nationalités, de toutes confessions, de toutes tendnaces, des  gens sont contre la politique d’apartheid pratiqué par Israël à l’égard des Palestiniens.

 

4-    outre l’objectif de briser le blocus inhumain, les solidaires vont rencontrer la société civile de la bande de Gaza, des associations, des syndicats. Ils vont  exprimer à cette société qui résiste et persiste toute  leur solidarité dans le travail remarquable qu’elle accomplit.

5-    Le fait de devoir aller  jusque dans les eaux de Gaza est en lui-même une condamnation du  silence complice des puissances internationales qui n’ont pas levé le petit doigt pour faire cesser ce blocus inhumain imposé à des civils alors qu’elles prétendent défendre des valeurs humaines et appliquer le droit international, partout dans le monde.

6-    Le bateau international de liberté va réaffirmer l’engagement citoyen, c’est une action civique, qui compte beaucoup.

   7-La flottille est une action non violente, pacifique, les solidaires vont venir manifester leur soutien et leur solidarité avec les Gazaouis d’une façon pacifique.

   8-L’entrée des solidaires à Gaza va être une occasion de témoigner de la réalité vécue des citoyens sous blocus, ainsi ils pourront, à leur retour dans leurs pays afin de mobiliser l’opinion publique pour notre cause.

 9- L’arrivée de ces bateau va dénoncer Israël dans ses violations du droit international dans la bande de Gaza et partout en Palestine.

10- Pour nous, et même si le blocus est maintenu par Israël, étant donnés l’absence de bonne volonté et le manque de courage de la communauté internationale officielle, le geste de ces solidaires restera symbolique. Son  objectif qui est de donner un peu d’espoir aux Palestiniens de Gaza, est noble. Ils savent ainsi qu’ils ne seront jamais abandonnés et toujours soutenus par une opinion publique mondiale de plus en plus favorable à la cause palestinienne, cette cause de justice et de paix.

Israël va essayer par tous les moyens d’arrêter ces bateaux. Il est en train de monter la pression auprès de ses alliés de la communauté internationale. Comme d’habitude, sous des prétextes fallacieux, il veut empêcher la venue de cette flottille sur la mer de Gaza. Mais nous, nous disons à tous ces hommes et ces femmes de bonne volonté qui vont prendre des risques pour venir soutenir notre population civile:

Bienvenue à Gaza, Gaza certes sous blocus, mais Gaza l’accueil, Gaza la volonté, Gaza la paix, et Gaza la vie !

Rédigé par Association Solidarité Forez Palestine

Publié dans #Articles

Repost 0
Commenter cet article