Le Grand Hôtel Intercontinental contraint d’annuler le Salon du tourisme israélien

Publié le 14 Janvier 2009

Face l’indignation exprimée par de très nombreuses personnes, en France et à l’Etranger, lorsqu’elles ont appris la tenue d’un salon du tourisme israélien dans ce grand hotel parisien, la direction de l’établissement a pris la décision d’annuler cet événement qui devait se dérouler ce jeudi 15 janvier.


(JPG)
Des manifestations de protestation contre le génocide perpétré à Gaza ont lieu partout dans le monde ; ici en Thaïlande.















La direction de l’hôtel, comme nous l’a confirmé la préfecture de police de Paris, nous a indiqué qu’elle renonçait à recevoir les 50 exposants israéliens qui devaient présenter leurs "offres en matière de tourisme".

Nous remercions vivement toutes les personnes et associations en France et à l’Etranger qui ont pris la peine de développer leurs arguments auprès des responsables de l’hôtel, qui les ont étudiés et pris en compte.

Nous remercions la direction de l’hôtel de cette décision, et soulignons que les relations commerciales, comme toutes les autres relations, doivent être soumises à un minimum de règles éthiques.

Tant qu’Israël martyrisera tout un peuple, pour s’approprier ses terres, au mépris de toutes les conventions internationales et des droits humains les plus fondamentaux, il ne sera pas question de se rendre complices de ces violations.

La tenue d’un salon du tourisme israélien aurait été particulièrement obscène pendant les massacres ininterrompus de l’armée israélienne dans la bande de Gaza. Mais c’est l’ensemble des relations et collaborations avec Israël que nous avons le devoir moral de geler tant que se poursuivent l’occupation et l’emprisonnement de tout un peuple, privé de liberté depuis plus de 60 ans.

Ensemble, nous avons non seulement le devoir, mais aussi le pouvoir de refuser l’impunité dont jouit depuis si longtemps le terrorisme d’Etat israélien. Impunité qui l’incite à redoubler de violence à l’encontre des hommes, femmes et enfants palestiniens, et à multiplier, ici en France, les provocations telles que les galas au profit de l’armée israélienne ou les agressions de ses nervis du Betar et de la LDJ (Ligue de Défense Juive), qui viennent de blesser deux lycéens de Jeanson de Sailly pour délit de faciès.

D’autres batailles nous attendent. Ensemble, nous les mènerons.

CAPJPO-EuroPalestine


Rédigé par Association Solidarité Forez Palestine

Publié dans #Articles

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article