Un deuxième Sabra et Chatila à Gaza ce dimanche 20 juillet 2014

Publié le 21 Juillet 2014

Par Ziad Medoukh

http://www.ism-france.org/temoignages/Un-deuxieme-Sabra-et-Chatila-a-Gaza-ce-dimanche-20-juillet-2014-video--article-19042

Le quartier de Chijaya à l’Est de la ville de Gaza a été détruit totalement par l’armée israélienne : 100 morts dont 30 femmes et 40 enfants, et 300 blessés dans ce quartier très peuplé.
C’est la journée la plus meurtrière dans la bande de Gaza
Un deuxième Sabra et Chatila ce dimanche 20 juillet 2014 à Gaza
Un nouveau massacre israélien contre les civils de Gaza
Un carnage
Un vrai génocide
Un vrai nettoyage ethnique

C’est horrible !
Honte à l’humanité !
Et ça continue !
- Un journaliste palestinien a été tué
- Deux ambulanciers ont été tués
- Un caméraman a été tué.
Le bilan s’alourdit au treizième jour de l’offensive militaire israélienne contre la bande de Gaza et sa population civile :
- 450 morts palestiniens jusqu’à cette heure-ci, dont 130 enfants, 70 femmes et 56 personnes âgées suite à des bombardements israéliennes en treize jours.
- 3400 blessés lors de ces bombardements aveugles de l’armée de l’occupation israélienne, dont 490 femmes et 760 enfants
Gaza sera toujours debout !
Gaza résiste, Gaza existe et Gaza persiste !
Palestine vivra, Palestine vaincra !
Amitiés de Gaza sous les bombes
Ziad

La morgue était pleine de corps, dont certains sur le sol

La morgue était pleine de corps, dont certains sur le sol

http://chroniquespalestine.blogspot.fr/

Ils disent: c'est trop "graphique".
Mais aujourd'hui, Gaza est "graphique".
C'est le jour le plus sanglante depuis le début de l'offensive israélienne.
Oui, c'est choquant et très perturbant.
C'est ce qui se passe à Gaza, c'est la réalité et peut-être qu'il est temps de faire face sans détourner les yeux. Pour déplorer mais surtout pour agir afin que cela cesse. La journée a été horrible avec des scènes de chaos et la mort omniprésente.
La panique des habitants d'Al Shaja'ia qui ont fui pour beaucoup à pied, avec presque rien, encore dans leurs pyjamas et parfois même sans chaussures. Ils ont passés une nuit d'horreur avec des bombardements tout autour d'eux. Certains furent pris au piège, blessés sous les décombres. Les ambulances n'ont pas pu accéder à la zone pendant des heures, et certaines ont été attaquées. J'ai vu un secouriste mort. Un journaliste a été également tué. Les corps et les blessés ont continué à arriver à l'hopital Aj-Shifa qui a été submergé par le flux. Le sol de la morgue était couvert de sang.
En une seule journée, 100 Palestiniens ont été tués, certains d'entre eux dans les rues alors qu'ils fuyaient l'assaut
.

60 000 Palestiniens ont fui leurs maisons.
Le nombre de morts atteint 437 et plus de 3000 blessés.
60 000 Palestiniens ont fui leurs maisons.

Je n'oublierai pas Ola.

 Des milliers de Palestiniens du quartier d'Al Shaja'ia fuient leurs maisons  et cherchent refuge dans la ville de Gaza après une nuit intense de bombardements et de tirs d'artillerie de l'armée israélienne

Des milliers de Palestiniens du quartier d'Al Shaja'ia fuient leurs maisons et cherchent refuge dans la ville de Gaza après une nuit intense de bombardements et de tirs d'artillerie de l'armée israélienne

Beaucoup se sont refugiés à l'hopital

Beaucoup se sont refugiés à l'hopital

Dans Al Shaja'ia, accessible pendant quelques heures au cours d'une trêve,  des scènes de dévastation et la mort tout autour.

Dans Al Shaja'ia, accessible pendant quelques heures au cours d'une trêve, des scènes de dévastation et la mort tout autour.

Rédigé par Association Solidarité Forez Palestine

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article