18ème jour d'attaque contre Gaza.

Publié le 25 Juillet 2014

 Esam Abu Warda, 12 ans, est étendu blessé sur un lit dans la salle d'urgence de l'hôpital Kamal Edwan après une attaque israélienne sur l'école élémentaire de Beit Hanoun, Jabaliyia.  L'école était utilisée comme abri par 800 personnes.    L'attaque a tué au moins 17 et en a blessé plus de 200 civils déplacés.
Esam Abu Warda, 12 ans, est étendu blessé sur un lit dans la salle d'urgence de l'hôpital Kamal Edwan après une attaque israélienne sur l'école élémentaire de Beit Hanoun, Jabaliyia. L'école était utilisée comme abri par 800 personnes. L'attaque a tué au moins 17 et en a blessé plus de 200 civils déplacés.

http://chroniquespalestine.blogspot.fr/

Je me suis rendue à trois hôpitaux hier.

De Khan Yunis à Beit Hanoun: la mort partout.

Hôpital Nasser était envahi des résidents de Khuza'a; un village à l'est de Khan Yunis, qui a été attaqué d'une manière intense par Israël depuis, mardi provoquant la panique parmi la population.
Le mercredi le CICR ​​a réussi à évacuer 150 civils les attaquent ont continué. Au moins 21 personnes ont été tuées, mais ce nombre devrait augmenter . Les habitants ont indiqué que des corps gisaient dans les rues et que les ambulances ne pouvaient pas les prendre.

Les résidents ont également été attaqués alors qu'ils fuyaient leurs maisons, même si ils portaient un drapeau blanc. Des ambulances qui ont essayé d'atteindre la zone ont également été attaqué et n'ont pas pu recueillir tous les blessés. Des témoins affirment que les maisons ont été incendiées, une indication que les bombes au phosphore blanc ont pu être utilisées.
Les soldats israéliens ont également arrêté certains habitants, et en ont utilisé certains comme boucliers humains. Nous ne pouvons pas savoir l'ampleur de l'attaque commise car a zone est encore hors de portée, mais les comptes-rendus des résidents indiquent que des crimes de guerre graves ont été commis. Jeudi, les blessés et mort continuaient de se déverser à l'hôpital qui n'a pas assez de place. Certains corps ont été placés dans une chambre froide d'un magasin.

Voir l'article et reportage photo ici:
http://www.middleeasteye.net/news/pictures-death-khuzaa-1541669961

http://mondoweiss.net/2014/07/horrifying-continue-massacre.html

En français:
http://www.europalestine.com/spip.php?article3668

Les autres hôpitaux de la bande de Gaza ont aussi dû faire face à une pression intense après une attaque israélienne sur l'école primaire de Beit Hanoun, Jabaliyia. L'école était utilisée comme refuge pour 800 personnes.
L'attaque a tué au moins 17 personnes et a blessé plus de 200 civils déplacés. L'Hôpital Shifa a reçu certains blessés car l'hôpital Kamal Edwan, l'hôpital le plus proche de Beit Hanoun a vite été submergé par le flux de victimes. Il y avait partout des enfants blessés mais aussi des es femmes et les hommes. Les médecins courraient partout d'une manière frénétique. Les gens criaient de douleur. Beaucoup d'enfants étaient en état de choc. En fait beaucoup ne produisaient aucun son, ce qui est encore plus effrayant et inquiétant. Ils regardaient au loin, comme s' ils n'étaient plus ici.
La salle d'urgence était pleine, ainsi que la morgue
.

Vidéo prise juste après l'attaque:
http://www.itv.com/news/2014-07-24/itv-news-witnesses-aftermath-of-un-school-attack-in-gaza/

Ce fut une autre journée terrible à Gaza. Il semble qu'il n'y ait plus de limite.

18ème jour d'attaque contre Gaza.
18ème jour d'attaque contre Gaza.
 Rezgha Abu Rujeila, âgée de 70 ans, tient, dans la cour de l'hôpital Nasser de Khan Younis, Sanad son petit-fils, qui a été blessé lors d'une attaque sur le village de Khuza'a. Beaucoup d'habitants ont trouvé refuge dans l'hôpital - pour fuir les bombardements de l'armée israélienne il y a 2 jours. Alors que les gens fuyaient, ils ont également été attaqués, et des dizaines ont été tués et de nombreux blessés. Les chiffres sont susceptibles d'augmenter car les ambulances n'ont pu accéder au village que brièvement.  Les corps sont toujours étendus dans les rues, selon les habitants.

Rezgha Abu Rujeila, âgée de 70 ans, tient, dans la cour de l'hôpital Nasser de Khan Younis, Sanad son petit-fils, qui a été blessé lors d'une attaque sur le village de Khuza'a. Beaucoup d'habitants ont trouvé refuge dans l'hôpital - pour fuir les bombardements de l'armée israélienne il y a 2 jours. Alors que les gens fuyaient, ils ont également été attaqués, et des dizaines ont été tués et de nombreux blessés. Les chiffres sont susceptibles d'augmenter car les ambulances n'ont pu accéder au village que brièvement. Les corps sont toujours étendus dans les rues, selon les habitants.

 Le déplacement massif se poursuit: au moins 200.000 Palestiniens de Gaza ont  fui leurs maisons, mais il est difficile d'évaluer le nombre comme beaucoup de gens restent avec des amis et parents.

Le déplacement massif se poursuit: au moins 200.000 Palestiniens de Gaza ont fui leurs maisons, mais il est difficile d'évaluer le nombre comme beaucoup de gens restent avec des amis et parents.

Rédigé par Association Solidarité Forez Palestine

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article