Trois colons israéliens disparus et la France encourage la colonisation.

Publié le 17 Juin 2014

http://www.europalestine.com/spip.php?article9414

La disparition de trois jeunes colons israéliens fait la une des médias, dont aucun ne pose la question de savoir pourquoi ils ne se trouvaient pas du côté israélien du fameux Mur de Séparation, censé avoir été construit par Israël pour les protéger.

On croyait avoir compris qu’Israël avait construit un mur pour que les Palestiniens restent en Palestine et les Israéliens en Israël, ce qui était censé protéger les Israéliens de tout risque ?

Pourquoi ce gros mensonge, si quelques 600.000 Israéliens (colons et soldats israéliens) passent leur temps du côté palestinien du Mur ?

Serait-ce à dire qu’Israël se fiche de la protection de sa population et que le Mur ne sert qu’à emprisonner les Palestiniens et leur voler leurs terres et leur eau à l’abri des regards indiscrets.

La colonisation produit chaque jour des morts, des blessés, des enfants torturés parmi les Palestiniens, dont les médias ne parlent jamais. Les agressions des colons sont quotidiennes et sanglantes, sur les biens et les personnes. Elles jouissent d’une totale impunité mais on observe un silence total sur ces victimes.

Mais quand ce sont des colons qui subissent les conséquences de la colonisation, étendue chaque jour par les dirigeants israéliens, on a droit aux grandes orgues, et Israël en profite pour amplifier les châtiments collectifs, et terroriser davantage la population qui vit sous occupation.

Stop à l’hypocrisie et à l’omerta !

Qu’Israël cesse d’occuper et de coloniser des territoires qui ne lui appartiennent pas, et la sécurité règnera alors pour tous !

Quand Monsieur Fabius cessera-t-il de pousser au crime, en encourageant des Français à aller s’installer dans des colonies israéliennes illégales ?

CAPJPO-EuroPalestine

Encore un jeune palestinien tué aujourd’hui par Israël

http://www.europalestine.com/spip.php?article9415

Un jeune Palestinien a été tué par l’armée israélienne dans le camp de réfugiés de Jalazone, près de Ramallah, en Cisjordanie, rapporte ce lundi l’AFP.

Ahmed Arafat, âgé de 19 ans, a été touché mortellement par balle à la poitrine par des des soldats israéliens, qui sont entrés dans le camp de Jalazone et ont procédé à des arrestations, dans le cadre de leurs recherches pour retrouver trois colons portés disparus.

La victime avait été libérée de prison il y a une semaine, selon les sources de sécurité palestiniennes. L’armée israélienne, interrogée, s’est refusée à tout commentaire.

Elle a arrêté quelque 150 Palestiniens et bouclé la ville de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie.

Mais bien sûr, il y a « jeunes » et « jeunes ». Les jeunes Palestiniens comme Ali Abdellatif al-Awour, 7 ans, tué par un bombardement israélien à Gaza et aujourd’hui Ahmed Arafat, ne comptent pas ?

Rédigé par Association Solidarité Forez Palestine

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article